Les coiffes

Nous présentons ici une très belle collection de coiffes d'origine. Celle de Binic  apparentée au bonnet de St Brieuc  est remarquable par sa mentonnière. L'amidonnage et le repassage de ces effets de fêtes nécessitaient délicatesse et savoir faire.

La Grande pêche

La région Trégor/Goëlo est fière de son passé maritime, principalement Binic qui fût en 1845 le premier port morutier français armant pour la Grande pêche. Binic c'est 4 siècles de Grande pêche. Dès 1514 les bateaux Binicais sont à Terre Neuve. Il est même établi que les Bretons et les Basques y pêchaient depuis le 12ème siècle (Réf. Binic, port du Goëlo de Christian Quérré).

Autour d'un Doris aux marins plus vrais que nature, le thème  invite au voyage et incite à la réflexion sur la dureté d'un tel métier où la foi et la croyance de ces Bretons  étaient le seul moyen d'espérer où de se faire une raison.

De belles maquettes d'un terre-neuvier et de goélettes Islandaises complètent l'exposition, autour de la reconstitution d'un lieu ou les veuves des disparus et péris en mer venaient prier où espérer encore...

Le bosco.

Le Bosco à la barre, peut être d'un fameux trois mâts,  tel ces longs courriers qui sillonnaient les mers du monde via le Cap Horn.

Dans l'attente ou en prière.

Dans l'attente ou en prière.

une fringante Goelette.

une fringante Goelette.

Octant de navigation

Cet ancien instrument servait à prendre en mer des hauteurs  d'astres et des distances. Analogue au sextant mais avec un limbe d'un octant (un huitième de cercle, soit 45°)